Ostéopathie et Orthodonthie

Au cabinet paramédical de Taverny, on sait que corriger l’alignement des dents peut être nécessaire, voire indispensable. Il faut savoir qu’un mauvais alignement dentaire peut avoir des conséquences préjudiciables à long terme sur l’organisme.

La posture est en partie liée à l’occlusion dentaire, à savoir la façon dont s’emboitent les dents du haut avec celles du bas. En cas de décalage même minime, l’équilibre postural sera modifié et pourra à long terme être source de problèmes de dos, de maux de tête,.

L’orthodontie en quelques mots

L’orthodontie vise à améliorer l’occlusion dentaire, permettant une meilleure mastication, une meilleure respiration, une meilleure déglutition et un bon équilibre postural.

Le principe d’action est simple. L’orthodontiste utilise des appareils correcteurs, qui appliquent une poussée de façon prolongée sur les dents, obligeant celles-ci à se déplacer et à s’aligner comme il le souhaite.

Or si ce traitement est assez simple chez des enfants de neuf ans du fait de la malléabilité osseuse du crâne, ce n’est pas le cas pour des enfants plus âgés. On constate que les os du crâne sont contraints de s’adapter à une poussée souvent très importante qui altère le fonctionnement crânien et qui à long terme est préjudiciable, et pour le traitement orthodontique, et pour le patient.

Les enfants traités en orthodontie présentent souvent des signes qui témoignent de ce conflit :

  • Maux de tête
  • Trouble de la concentration, une irritabilité
  • Des douleurs vertébrales
  • Un sommeil perturbé
  • Il est donc conseillé d’emmener son enfant chez un ostéopathe en cas de traitement orthodontique.

Ostéopathie et orthodontie

Toute modification de l’occlusion a des répercussions sur la posture. L’ostéopathie va permettre de mieux accepter ces modifications et de limiter les désagréments que peuvent causer un traitement d’orthodontie.

Il pourra par un travail global, libérer les blocages crâniens, permettre une correction dentaire plus rapide tout en limitant les douleurs occasionnées par les appareils.

Le travail conjoint de l’ostéopathe et de l’orthodontiste est nécessaire pour mener à bien un traitement orthodontique.